Biographie - Désirad'Ka

image entete

2001 : On kout tambou mène aujourdh'ui à un premier album

 

Lors d'un anniversaire de mariage six amis réunis à la section Les Sables (lieu de naissance de Takouta) se décident « Fô nou fè on biten » nou en Gwada, il faut que le ka résonne. Traditionnellement à la Désirade c’est le chant marin.

 

Les kas sont là, un même tempo les anime, les amoureux du gwoka, qui même avec peu de résonnance dans la population gardent le rythme en eux.

 

Grâce à Jano, (l’actuel ti-bois du groupe), qui met ses tambours et son restaurant Le black and White au service de ces volontaires et défenseurs du ka, les regroupements pour des répétitions s’effectuent. Chacun y va de ses connaissances, de son grain de sel, ses acquis. Le va et vient incessant d’amis tambouyés du Continent  s’organise…

 

Chaque samedi « Son a ka Jano »

 

C’est durant cette phase de structuration que d’autres instruments (guitare, accordéon) et la batterie aujourd’hui vont apparaître dans le groupe qui commence à avoir son public.

 

Public modeste mais support encourageant car ouvre la porte aux ambitions…

 

Désormais le groupe Désirad’ka est né… Et L’année 2003 voit officiellement naître l’Association DESIRAD’KA

 

 

PRÈMIÉ ALBUM A GROUP « DESIRAD’KA »

 

DESIRAD-KA.tvmagDepuis, onze années, l’association « Désirad’Ka » qui œuvre dans le culturel et notamment pour la défense de la tradition vient tout juste de réaliser son premier album.

 

Ce projet qui remonte a plus d’une année a commencé ses premiers enregistrements au mois de Mars dernier chez un producteur de la place pour enfin sortir l’album intitulé « Désirad’Ka, Ka sonné ».

 

Cet album qui est d’une bonne facture est composé de dix titres, certains sont dans la pure tradition et d’autres sont plus entrainants. Ces titres ont été entièrement écrits et arrangés par les membres du groupe, en revanche, le groupe a été renforcé par des artistes invités.

 

Le produit s’installe tout doucement sur le marché et les mélomanes pourront se le procurer dans toute la Désirade, à la boutique spécialisée du centre commercial de Destreland et ainsi, que sur le site de « Désirad’Ka ».

 

En attendant que le public lui réserve le meilleur accueil, il faut de même rappeler, que durant la saison scolaire, les ateliers de l’association qui se composent de danse, musique et de théâtre sont toujours présents.

 

Références de l'article : Supplément Télé n° 1202 du TV MAGAZINE du Samedi 12 octobre 2012

 

 

ACTIVITÉ KILTIRÈL OSI

 

Nos activités qui comprennent, les ateliers de danse, musique et théâtre existent depuis 2005. Ces ateliers débutent chaque année, à partir du mois de Novembre et ce, jusqu'au mois de Juillet, ils sont ouverts aux scolaires, mais également aux adultes. Afin, de créer une dynamique et pour ne pas sombrer dans l'inactivité de manière générale, c'est ce qui nous a poussé à occuper cet espace culturel.